Nos universités sont au bord de l’asphyxie

Je suis intervenue dans l’hémicycle pour dénoncer le manque de moyens du budget de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour 2018. Nous contestons cet arbitrage budgétaire qui ne correspond pas aux intérêts fondamentaux de notre pays et aux défis nouveaux posés à l’humanité. Il existe une alternative au modèle imposé par le classement de Shanghai, dont la philosophie inspire implicitement ce budget.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *