Pollution industrielle à Romainville : un drame humain, écologique et sanitaire

Retrouvez ici mon communiqué de presse portant sur le désastre écologique en cours dans un quartier de Romainville :

Alertée par des citoyens de ma circonscription, je me suis rendue ce jeudi 8 février sur le site pollué de l’entreprise WIPELEC, à Romainville.

J’ai pu sur place y découvrir l’ampleur du désastre écologique : présence de COHV (Composés organiques volatiles halogénés), de cyanure, d’hydrocarbures et métaux lourds dans les sols et eaux souterraines reconnus par un arrêté préfectoral du 18 novembre 2011.

Les riverains s’organisent depuis maintenant plusieurs années pour faire face aux effets délétères de cette pollution qui empoisonnent leur vie et leur santé : cancers, maladies respiratoires, isolement social et épuisement moral font suites aux trop nombreux décès qui frappent ce quartier.

C’est pourquoi j’ai décidé de redonner la parole à ces citoyens si longtemps méprisés, désireux qu’enfin toute lumière soit faite sur ce dossier et que les pouvoirs publics prennent toute la mesure du drame humain, écologique et sanitaire qui s’y noue.

Aux côtés des associations Romainville-Sud et Environnement 93, je serai présente à la prochaine conférence de presse donnée le mercredi 21 février, au Pôle Santé, 5-7 r. des Italiens 75009, à 15h, pour soutenir la démarche des familles polluées de se constituer en partie civile afin qu’une plainte soit déposée.

Le lendemain, j’interrogerai le Ministre Nicolas Hulot pour que l’État prenne toute sa responsabilité face à un péril caractérisé relevant expressément d’un enjeu de santé publique, conformément à la volonté affichée du gouvernement de faire de la transition écologique un des axes forts de son action.

Ce cas n’est malheureusement pas isolé dans notre département : il est grand temps de tourner la page d’un modèle économique ruineux, dangereux pour notre santé à tous et pour l’avenir de nos quartiers et de nos enfants.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *