Affaire Macron-Benalla : la majorité est tétanisée, comme un lapin pris dans les phares d’une voiture.

Affaire Macron-Benalla : la majorité est tétanisée, comme un lapin pris dans les phares d’une voiture.

La commission d’enquête parlementaire va auditionner sous serment le ministre de l’Intérieur dans quelques minutes sur l’affaire Benalla-Macron.

Ce matin déjà, le plan de communication décidé hier lors d’une réunion à l’Elysée était en marche. Les têtes de pont de la macronie étaient omniprésents dans toutes les matinales pour distiller les mêmes éléments de langage insipides :
– « l’opposition fait de l’obstruction parlementaire » : faux, nous avons fait de l’opposition républicaine pour qu’un ministre vienne s’expliquer devant la représentation nationale, puisque le gouvernement est responsable devant le Parlement.
– « Cahuzac, il a fallu 6 mois pour ouvrir une commission d’enquête, nous 24 heures » : c’est faux puisque Gérard Collomb était au courant des faits dès le 2 mai, il aura donc fallu 3 mois. De plus, c’est grâce à la pression des oppositions qu’une commission d ‘enquête a été mise en place.
– « nous avons décidé que les auditions seront publiques » : encore une fois grâce à la pression des oppositions.

Bref, comme je l’ai dit samedi après-midi dans mon intervention, la majorité est tétanisée, comme un lapin pris dans les phares d’une voiture.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *