Transhumance en Seine Saint-Denis

Aujourd’hui plutôt que de me rendre au Salon (des lobbys) de l’Agriculture, j’ai préféré accompagner les bergers de l’Association Clinamen et leurs moutons au cours d’une transhumance qui nous a mené du Parc Georges Valbon à la Courneuve à la ferme urbaine de Villetaneuse.

Ces éleveurs paysans urbains ont des pratiques respectueuses de l’animal et du vivant. Leur bêtes sont soignées de façon naturelle et sont traitées avec respect et dignité.

Ils défendent un savoir faire et une qualité qui a forcément un prix. Manger moins mais manger mieux, c’est ce qu’ils répondent quand certains consommateurs trouvent les prix trop élevés.

Cette rencontre fait écho au vote hier dans l’Hémicycle de la proposition de loi contre la malbouffe de mon collègue Loïc Prud’homme, qui rend obligatoire l’affichage nutritionnel dans les pubs pour enfants.

Aujourd’hui les ménages ne consacrent plus que 12% de leur budget pour l’alimentation contre 30% au début du 20 siècle. D’autres dépenses l’ont malheureusement supplanté comme les budgets loyer et transport.

Le déplacement des moutons à travers les quartiers permet également de décloisonner ces espaces urbains et les prairies où ils broutent, de lutter contre une urbanisation qui grignote petit à petit la faible quantité d’espaces verts en Seine-Saint-Denis.

L’association a besoin de bénévoles, n’hésitez pas allez leur rendre visite ! https://www.association-clinamen.fr/

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *