Rétablir le pouvoir d’achat des français les plus riches ?

Nous examinons en commission des finances une proposition de loi des LR visant à « rétablir le pouvoir d’achat des français ». Si certaines mesures comme l’indexation des APL, des prestations sociales et la suppression de la hausse de la CSG sont des mesures que nous appelons de nos voeux, Les Républicains auraient mieux fait de renommer leur texte : « rétablir le pouvoir d’achat des français les plus riches »

Si nous partageons une partie du constat affiché par cette PPL et une partie des mesures rétablissant le pouvoir d’achat, nous nous opposons bien entendu radicalement aux moyens de les financer proposés dans ce texte. Nous refusons bien évidemment que ces mesures soient financées par une réduction de la dépense publique comme le proposent nos collègues des républicains.

C’est bien méconnaitre les revendications des gilets jaunes qui a aucun moment n’ont appelé à réduire la voilure. Au final, les français des classes moyennes inférieures et populaires qui seront perdants, puisque ce sont ces dépenses qui permettent de financer des services publics de proximité sur tout le territoire.

Au contraire, les gilets jaunes souhaitent de la justice fiscale, c’est-à-dire que les gros payent gros et que les petits payent petits.

Pour nous, afin de rétablir la justice fiscale et de redonner du pouvoir d’achat, il faut que les riches soient solidaires. Cela passe par faire participer les actionnaires au financement de notre système de retraite en taxant leurs dividendes, par le remplacement du quotient familial par un crédit d’impôt par enfant, par une véritable réforme fiscale introduisant 14 tranches d’impôts et par l’augmentation du SMIC.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *