« J’veux du soleil » au cinéma du Trianon de Romainville / retour sur la projection du film de François Ruffin

Une soirée véritablement ensoleillée par l’énergie des spectateurs et des équipes du Cinéma Le Trianon, d’Est Ensemble, de celles du journal Fakir et de Jour2Fête.

Enfin un documentaire qui met de la chair, des noms et des visages sur ceux qui composent ce mouvement des Gilets Jaunes. Cette indignation portée par des centaines de milliers de français a désormais, grâce à la caméra de Gilles Perret, une réalité.
Ce film permet à ceux qui appréhendent ce mouvement, de le visualiser par un autre axe que celui simplifié, cadré et exploité par les médias mainstream.

Il permet de nous imaginer sur ces ronds-points et apporte, au sein des salles de cinéma, les motivations exprimées sur ces îles de bitumes, emblèmes des zones urbaines de l’entre-deux.
Ce film montre, à ceux qui n’ont pu se rendre sur ces ronds-points, cette fraternité qui a spontanément éclos au cœur de ces naufragés de la société.

Le discours de François Ruffin à la tribune de l’assemblée, le 8 mars 2018, m’avait reconnectée avec mes convictions ; « J’veux du soleil » vous reconnectera avec vos envies à changer le monde.

Sabine.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :