École : non à l’évaluation perpétuelle !

J’ai interrogé le Ministre Blanquer lors de l’examen de la loi de règlement pour 2018. C’est concrètement le moyen de savoir si les crédits votés lors du projet de loi de finances ont bien été dépensés et ainsi de démasquer les coups de com’ gouvernementaux.

J’ai commencé par remettre en question le tout évaluation qui a mon sens ne peut être l’alpha et l’oméga d’une politique éducative. Je redoute l’utilisation qui pourrait en être faite pour mettre les établissements en concurrence.

J’ai ensuite demandé au ministre ce qu’il comptait faire pour réduire l’écart qui se creuse de plus en plus entre éducation prioritaire et les établissements hors zone, concernant les taux de réussite au brevet des collèges.

Comment compte-il agir alors que les enseignants qui se retrouvent devant les élèves en zone prioritaire ont le moins d’ancienneté, c’est à dire d’expérience ?

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :