Les régularisations des personnes d’origine étrangère en Seine-Saint-Denis

Un paradoxe. Dans notre département historiquement terre d’accueil, il devient de plus en plus difficile d’être en situation régulière, même quand on le souhaite et que l’on y a droit.

Les associations Cimade, ASTI, RESF et d’autres avec le soutien du Barreau de la Seine Saint Denis notamment ont demandé audience au Préfet : impossibilité de prendre des rendez-vous sur internet, exigences abusives, longueur du traitement des dossiers.

Interpelée régulièrement à ce sujet lors de mes permanences, je soutiens leur démarche et appelle à un accès au service public plus rapide et plus égalitaire pour les étrangers.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :