Les régularisations des personnes d’origine étrangère en Seine-Saint-Denis

Un paradoxe. Dans notre département historiquement terre d’accueil, il devient de plus en plus difficile d’être en situation régulière, même quand on le souhaite et que l’on y a droit.

Les associations Cimade, ASTI, RESF et d’autres avec le soutien du Barreau de la Seine Saint Denis notamment ont demandé audience au Préfet : impossibilité de prendre des rendez-vous sur internet, exigences abusives, longueur du traitement des dossiers.

Interpelée régulièrement à ce sujet lors de mes permanences, je soutiens leur démarche et appelle à un accès au service public plus rapide et plus égalitaire pour les étrangers.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :