Honte au tartuffe !

François de Rugy a montré son vrai visage : celui d’un petit nobliau ivre de pouvoir et de grands crus – 500€ la bouteille !

À l’hôtel de Lassay, lorsqu’il présidait l’Assemblée Nationale, son épouse et lui-même ont fait servir les mets les plus fins à leurs amis journalistes, financiers, producteurs…

Une belle petite cour, ou peut-être une sorte de salon mondain, sans objet politique apparent et au coût démesuré, dont le contribuable sera heureux d’apprendre qu’elle rassemblait le « cercle amical » de Mme Séverine de Rugy.

Il ne manque pas d’aplomb, l’escroc en souliers vernis, pour exiger des français qu’ils se serrent la ceinture, alors qu’ils dépensent en deux ans ce qu’il engloutit en une soirée ! Je refuse de croire que cette crapule ait un jour été le militant écologiste dont il a pris les atours.

Mais est-ce bien surprenant, de la part d’un héritier de la petite noblesse parlementaire d’Ancien Régime qui, gavée d’argent public depuis ses premières heures, ne s’approcha jamais du peuple que pour lui sucer le sang ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :