Pole Emploi de Noisy-le-Sec : première victoire face à l’impuissance !

Ce matin j’étais présente auprès des camarades de la CGT, de gilets jaunes et de citoyens au Pôle-emploi de Noisy-le-Sec pour soutenir Sebastien, travailleur précaire victime d’un trop perçu.

Une situation proprement kafkaïenne : on lui réclamait par exemple plus de 800e… alors que ce dernier n’avait touché en tout et pour tout que 600e sur l’intégralité de l’année 2015 !

Hélas, cette situation n’est pas anodine : c’est près d’un milliard de trop perçu qui ont ainsi été comptabilisés par Pôle emploi.

Un véritable condensé de l’aberration à laquelle est acculée notre service publique : problème liée à la dématérialisation, impossibilité de trouver un interlocuteur pour dénouer le problème, des agents débordés, dont certain sont des services civiques, pour pallier le manque d’embauche, sous traitance à des boites privées pour la saisie des dossiers…

Non, ce qui est exceptionnel, c’est le courage et l’abnégation de Sébastien, qui depuis trois ans maintenant multiplie courriers et recours.

Combien aurait baissé les bras en son cas ?

Comme quoi, le collectif ça paie : les camarades de la CGT, des collectifs de chômeurs et de précaires ont permis ce matin d’obtenir un rendez-vous.

Je resterai vigilante, d’autant que l’application de la réforme de l’assurance-chômage ne manquera pas de jeter dans la misère et l’angoisse des centaines de milliers de chômeurs et de précaires de notre pays.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :