Anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara était sauvagement assassiné au Burkina Faso, le « pays de l’homme intègre ».

Profondément féministe, anticolonialiste et panafricaniste, cette trop courte révolution a bouleversé les structures sociales traditionnelles du Burkina : campagne d’alphabétisation, de vaccination, bataille contre la désertification, promotion du rôle de la femme, lutte contre la corruption et exemplarité des élites politiques.

Mais aussi et surtout, ce qui fut sans doute responsable de sa chute : dénonciation des institutions internationales comme le FMI et du rôle de la dette comme instrument néo-colonial d’asservissement des peuples.

Depuis la chute de Blaise Compaoré, le Président de la République française a enfin, le 28 novembre 2017, autorisé la déclassification des dossiers : plus de trente ans après sa mort et malgré les demandes réitérées de sa veuve, il était temps.

Puisse toute lumière se faire sur cette sombre affaire, en la mémoire d’un révolutionnaire authentique qui fut et qui reste un espoir pour toute l’Afrique progressiste et humaniste.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :