Annonces d’Edouard Philippe en Seine-Saint-Denis : un pansement sur une jambe de bois !

Certes le diagnostic est désormais partagé : dans le sillage du rapport parlementaire de 2018, l’Etat admet ses défaillances sur un territoire abandonné par la République : un taux de pauvreté deux fois supérieur à la moyenne nationale, une justice et une police sans moyens humains adéquats, un taux de chômage important, une crise chronique du logement, la liste est longue.

Certes, certaines des 23 mesures annoncées par le Premier ministre rattrape quelque peu ce désengagement manifeste de l’Etat sur notre territoire.

Mais le compte n’y est pas : flou sur sa mise en œuvre budgétaire, déploiement de forces de l’ordre en effectifs insuffisant, rien ou presque sur l’éducation, rien sur le logement.

Pire encore : le gouvernement semble déplorer les effets dont il aggrave les causes profondes : casse des services publics, baisse des dotations budgétaires au communes, une austérité tout azimut qui vide de son contenu notre solidarité nationale.

Mon intervention vidéo.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :